Galerie virtuelle

Thérèse Henneuse

Très tôt , Th. H. a posé ses yeux éblouis sur la beauté du monde, ses yeux blessés sur la cruauté de la nature. C'est la campagne qui offre cela.
Plus tard, elle a mesuré la noblesse d'âme de certains humains et les abyssales barbaries de beaucoup d'autres.
Alors pour respirer par dessus la grisaille et les tumultes de la planète, pour prendre distance avec la masse des angoisses, des souffrances rencontrées,
 elle a créé un univers intime de formes, de couleurs, de mouvements vers l'ailleurs, a déposé de petites perplexités sur des espaces plus sereins ....

Thérèse peint sur toile, unalite, à l'acrylique, à l'huile, aux pigments et médiums selon la saison.


A chacun son espace
A chacun son esp...
A la belle saison elles reviennent
A la belle saiso...
C'est ainsi là bas (au pays de Gontcharova)
C'est ainsi là b...
C'est dans le petit Larousse
C'est dans le pe...
Fleur de pierre
Fleur de pierre
L'orage n'est pas pour ce soir
L'orage n'est pa...
Le paradis de Kauos
Le paradis de Ka...
Les oiseaux aussi aiment Alexander Calder
Les oiseaux auss...
Question
Question
Retrouvailles
Retrouvailles

Chaussée de Fleurus, 76 -  6060 Gilly

Tél.  071/41.19.94